Un été chez les fous: Chronique d'une dépression

Publié le par scoobydu41

Résumé :
Peut-on apprécier un séjour en hôpital psychiatrique ? L'auteur a aimé ça. C'est ce que raconte Sabine Davion-Marin dans "Un été chez les fous" en abordant un sujet tabou : la dépression masquée. Ce témoignage émouvant et drôle qui ouvre les portes de l'univers psychiatrique. Un message d'espoir pour tous ceux qui cherchent une solution au mal qui les envahit, une preuve que l'on peut s'en sortir.
 
 
Un thème, celui de la dépression, abordé avec une pointe d'humour.
Ce livre est un témoignage, une histoire vécue, de l'auteure, Sabine Davion-Marin, qui nous raconte comment elle a vécu sa dépression. 
Sa vie trépignante, le stress, l'ont conduite dans un hôpital psychiatrique. Dans ce dernier, elle va pouvoir se reposer, prendre soin d'elle sans aucune autre contrainte que celle de prendre son traitement et de se soigner.
Sabine va rencontrer des personnes bien plus malades  et elle va réaliser qu'elle a de la chance de n'avoir qu'une simple dépression.
Le personnel de l'hôpital est en majorité bienveillant et elle est soutenue par son mari, pense beaucoup à son fils.
  Du côté de son travail, une réelle compréhension existe de la part de son patron et de ses collègues ce qu'elle apprécie beaucoup.
L'auteure nous présente son parcours sous forme de journal, selon les jours qui défilent, en expliquant ce qui se passe, ce qu'elle ressent.
Finalement, Sabine se remet de sa dépression et reprend une vie normale en se sentant plus forte car elle se reconstruit sur des bases plus solides. Elle a repris son travail.
Ce qu'il est important de savoir, c'est que cette maladie peut affecter n'importe quelle personne mais surtout que l'on peut en guérir.
Un témoignage émouvant, surtout pas déprimant,  que je conseille de lire.
 
 
 

Publié dans lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
E
Un bon livre tu peut si tu veut participer au défi les écrivains passe une bonne journée bisous
Répondre
S
Autant que je me souvienne j'ai déjà participé à ce défi. Il est vrai que je manque de temps pour participer aux différents défis mais je ne désespère pas de pouvoir me rattraper. A+
J
Maladie de notre siècle avec le burn out et je passe sur les cancers et autres joyeusetés que nos vies modernes et trépidantes engendrent, plus le bruit, la pollution etc... merci à toi, JB
Répondre
S
Je suis bien d'accord mais il faut garder le sourire et l'auteure de ce livre a su le faire. A+