LE COUCOU DU HAIKU : Paul Bergèse

Publié le par scoobydu41

LE COUCOU DU HAIKU : Paul Bergèse
 Que dire de plus que ce qui est écrit ci-dessous.
 
Le haïku se lit
comme on boit
son café.
Une gorgée,
pas plus,
et puis l’on pense.
Paul Bergèse - Le coucou du haïku
Ce petit livre se lit en un clin d’œil et j'ai relevé un haïku que j'ai adoré :

 

"Personne ne m'aime
C'est pour cela que je pleure,
Chuchote la pluie."

Publié dans lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article