Vendredi ou la vie sauvage

Publié le par scoobydu41

Résumé :
Robinson, parti faire fortune en Amérique du Sud échoue, au gré d'un naufrage, sur une île déserte, que nulle carte ne signale. Il s'aperçoit alors très vite qu'il ne doit s'en remettre qu'à lui-même et à son ingéniosité pour survivre, dans une nature pas toujours très accueillante. Comment parviendra-t-il à supporter sa solitude ?

Arrivera-t-il à imposer ses règles d'homme civilisé à cette nature sauvage et à la domestiquer ou bien est-ce elle, finalement, qui aura le dernier mot ? Michel Tournier avait déjà repris la célèbre aventure de A. Selkirk, le Robinson Crusoé du roman de Defoe, dans Vendredi ou les limbes du Pacifique, en y ajoutant une forte dimension philosophique. Vendredi ou la vie sauvage garde cette dimension, même s'il s'agit d'une adaptation pour les enfants. Il faut sans doute l'éclairage d'un adulte pour en tirer toute la richesse.

Mais c'est aussi un livre d'apprentissage plus pratique : comment construire un arc et tailler des flèches, comment parler grâce au langage des mains, ou comment construire des règles de vie, nécessaires à toute communauté. Enfin, avec l'apparition de Vendredi dans l'univers de Robinson, les enfants pourront saisir toute la complexité des relations humaines et combien la présence d'autrui nous est nécessaire et même indispensable. --Xavier Marciniak

Le 29 septembre 1759, le navire La Virginie fait naufrage. Seul rescapé, Robinson échoue sur une île déserte où il tente de survivre à une nature hostile en déployant des trésors d'ingéniosité. Mais son existence solitaire bascule le jour où un autre être humain fait son apparition sur l'île: Vendredi, le sauvage... Une aventure inoubliable, une ode à la liberté et à la nature.
 
Je connaissais l'histoire de Robinson et c'est avec plaisir que j'ai lu ce livre en compagnie de ma fille.
C'est l'histoire de Robinson qui se retrouve seul sur une île après le naufrage de son bateau.
Il doit apprendre à survivre sur cette dernière en espérant être secouru. Cela se révèle plus difficile qu'il ne le pensait car ce qu'il entreprend n'aboutit pas toujours comme pour la construction d'un bateau.
Dans un premier temps, Robinson établit un semblant de vie en société en créant des lois et en organisant ses journées de façon organisée mais l'arrivée d'un indigène, qu'il va appeler Vendredi, va tout changer. Ce dernier lui étant reconnaissant de l'avoir sauvé va l'accompagner et le servir sans discuter jusqu'au jour où tout est remis en question.  A ce moment là, Robinson va vivre à la façon de Vendredi et apprendre à communiquer avec la nature. Robinson découvre une nouvelle façon de voir les choses et cela va tellement lui plaire qu'il ne voudra plus quitter l'île.
Un bon roman à découvrir ou à redécouvrir seul ou avec son enfant.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Publié dans lecture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
Excellent article!
Répondre
S
Merci à toi. A+
M
Un bon souvenir de lecture que le roman Robinson Crusoé de Daniel Defoé que j'ai lu quand j'étais jeune.
Répondre
S
Effectivement, il y a des livres que l'on prend plaisir à relire. A+