Vos participations

Publié le par scoobydu41

 



Sur le jeu:

Sans le L

C’est un grand  jour de joie

 Un jour de bonheur et d’émoi

Qui m’offre une grande tendresse

Me retirant ainsi  toutes détresses

 

C’est une journée de détente

Don j’en suis très contente

J’écrie ainsi des poésies

Avec une grande envie

 

C’est une journée de douceur

Qui réchauffe ainsi mon cœur

M’apportant un doux bonheur

Qui m’empêche toutes peurs

 

C’est une journée espérée

Une journée de bonté

Que m’offre ainsi mon Dieu

Et qui me protège des cieux.


 

Sans le M

La saison d’été

Et plein de beauté

Elle réchauffe les cœurs

Apporte le  doux bonheur

 

La saison d’hiver

Et très belle et fière

De nous offrir sa beauté

De son paysage enneigé

 

Les autres saisons

Sont aussi très jolies

Nous offrent en foison

Leurs beautés infinies

 

Soyons reconnaissant

Auprès du Dieu puissant

Pour tant de beauté

Ainsi que de bonté.

 


Sans le N

Ouvrir le cœur

Avec douceur

Oh oui  à tous

Quoi de plus doux

 

Comme écrire de  douce  poésie

Avec amour qui évite les soucis

Cela est  si  magique

 Et des plus poétiques

 

Rêver avec douceur

Avec joie au cœur

Cela me ravie toujours

Oh  oui chaque jour

 

Alors pourquoi hésiter

Ouvrez vite vos cœurs

Pour offrir la douceur

Avec toutes amitiés

 

Sans le O

Aimer  et respecter

La nature et les gens

Rien n’est plus excitant

Avec  autant de sérénité

 

Aimer écrire des rimes

Qui bien sur expriment

Les âmes rêvassant

Rien de plus charmant

 

Aimer se balader

Dans la nature

Afin qu’ainsi dure

Le calme bien  mérité

 

Aimer  dédier sa vie

Oui aux pauvres gens

Cela à chaque instant

Qui vous  apaise la vie.

 

Sans le P

Sur une note de musique

On danse  c’est magnifique

On rit on chante souvent

Oui  comme souffle le vent

 

Sur une feuille blanche

 On écrit en avalanche

 Des rimes folles toujours

 Oh oui des histoires d’amour

 

Sur le chemin d’une  belle balade

Ou d’une grande et belle  escalade

Savourant  la nature si merveilleuse

 Qui nous rends tellement si radieuse

 

Toujours en remerciant ainsi notre Dieu

 De veiller tous les jours sur nous des cieux

De nous offrir autant d’amour et de bonté

Avec  la nature qui est si douce et en beauté.

 

Sans le Q

Avec amour tous les jours

J’offre toute mon amitié

Oui je l’offre ainsi  toujours

Avec bonté infinie  et sérénité

 

A ceux et celle dont le cœur est meurtri

A ceux et celle dont le cœur et en souci

Leurs apporter la paix au fond du cœur

 Pour leurs faires retrouver le bonheur

 

Leurs redonner l’espoir  de la paix

 Les aider à retrouver la sérénité

Leurs offrir mon plus beau sourire

Espérant leurs offrir un meilleurs avenir

 

 Car l’amitié c’est toujours donné

 Sans jamais  bien sur rien compter

Offrir son temps pour  réconforter

Nos amies et amis désespérés.

 
Sans le R

Envie de poésie dans ma vie

C’est une joie à l’infini

Qu’inonde toute ma vie

Chaque fois elle m’envahit

 

Je m’envole à  jamais

Au pays enchanté

Des douces poésies

Qui poussent à l’envie

 

A l’envie chaque fois

D’une émotion de joie

Qui embellit ma vie

La simplifiant ainsi

 

M’enlevant les soucis

Avec tous les ennuis

Qui existe dans la vie

Mais pas dans une poésie.

 

Sans le S

Le regard doucement fixé

Au le ciel très  bien étoilé

M’offre une douce  joie

Me mettant en émoi

 

Par la beauté du ciel

Qui dans la douce nuit

M’éblouie et m’émerveille

M’offrant une paix infinie

 

Je vois là, la grandeur de Dieu

Comme la douce bonté de Dieu

Qu’il nous offre avec amour

Oui  la nuit comme le jour

 

Comment oublier tant de bonté

Que l’on reçoit oui chaque jour

Par Dieu rempli de tant d’amour

Alors devant lui je veux m’incliner

 

Sans le T

Bleu blanc rouge

Le monde bouge

En ce jour joyeux

 

Danse l’espérance

Qui en abondance

Offre  le  moral

 

Siffle la mélodie

Du cœur si ravi

En louange folle

 

Plane en douceur

Cherche le bonheur

Pour une paix infinie.

 

Sans le U

La pêche

A la pêche restant figé

Le silence bien  respecté

Des instants très longs

Mais avec  grande raison

 

L’appât plongé calmement

Afin d’attirer les poissons

 Mordant ainsi l’hameçon

Les piégeant lentement

 

Dans ces belles rivières

Comme dans les mers

Les poissons en abondance

Ravis  nagent  en cadence

 

Mais hélas certains poissons

Se font prendre à l’hameçon

Alors ils finissent ainsi  la vie

Hélas ,dommage c’est ainsi.

 

Sans le V

L’été c’est…

L’été c’est fantastique

L’été c’est magnifique

Le soleil brille si fort

Il brille comme de l’or

 

L’été c’est les promenades

Mais aussi les baignades

C’est le cœur plein de joie

C’est le bonheur à la fois

 

L’été c’est les jours de congés

L’été c’est de belles journées

Qui supprime tous les  soucis

Qui apaise  les cœurs aigris

 

L’été c’est les parfums des fleurs

Que l’on hume dans la douceur

Aux quatre coins des jardins

Comme aussi dans chaque chemin.

 


Sans le W

La nature et l’été

A l’aube de l’été

J’entends chanter

Tous les oiseaux

Oh que c’est beau

 

La nature est belle

Elle m’émerveille

Oui de jour en jour

Me remplie d’amour

 

Par cette beauté

Au couleur de l’été

Qui  nous offre la joie

Le bonheur à la fois

 

C’est dans la douce paix

En admirant cette beauté

Que j’apprécie tant l’été

Avec autant de sérénité.

Sans le X


Mon choix de vivre.

C’est un vrai plaisir

De pouvoir choisir

Ce que l’on désire

Oui pour son avenir

 

Qu’afin de le vivre

Avec tant de plaisir

Soit dans la bonté

Où la méchanceté

 

Moi je la préfère

Bien au contraire

Remplie d’amour

De sérénité toujours

 

Afin de partager

Ma joie de vivre

En toute amitié

Ce tendre plaisir.

 

Sans le y

L’avenir de nos enfants

La douceur d’un enfant

 Et égale à leur innocence

Qu’ils soient petit où grand

Ils sont surtout  l’espérance

 

Alors apprenez-leur le respect

L’amour de toutes choses aussi

Qu’il est bon de vivre en paix

De savoir tout partager aussi

 

Apprenez-leur  les plus grandes valeurs

 Celle qui mène à une vie respectable

Qui les conduira surement au bonheur

Et que surtout la vie n’est pas négligeable

 

Oui apprenez – leur l’obéissance

Qui sera  c’est sur  leur  chance

De devenir des adultes sensés

Mais surtout des adultes respectés.

 

Sans le z

L’amour de Dieu

La paix et l’amour

Est ce que toujours

Dieu veut nous offrir

Pour notre doux avenir

 

Afin de nous rendre heureux

Apaisant  oui ainsi nos vies

Qui  hélas par tant de soucis

Nous rends bien malheureux

 

Dieu dans sa grande bonté

Nous apprend la charité

Ainsi bien sur  que le respect

La douceur  si bien espérée

 

Alors je dis merci à Dieu

 Qui avec amour des cieux

M’offre autant de bonheur

Tout au fond de mon cœur.

 

  Douce poésie

 

Sans u...sans UMP...

La France serait fière, digne, grande et noble, terre d'asile, terre des droits de l'homme. La France serait liberté d'expression et endroit civilisé, la France serait la France et non pas valet des "States", des Chinois, des riches et des esclavagistes.

Sans v...sans vacances...

Sans toi, les humains seraient des serfs exploités et opprimés. Nos pères ont longuement lutté pour le droit de se reposer. Il est bon de se rapeller que c'est le Front Populaire qui créa les congés payés et que les patrons de l'UMP maudissent cette liberté.

Sans w... sans western...

Mon enfance n'aurait pas été la même, à l'époque ou je croyais que les gentils gagnent toujours à la fin. "Le train sifflera trois fois", "Rio Bravo", "Les sept mercenaires" sont à tout jamais dans mon esprit. Mon adolescence est également reconnaissante aux oeuvres spaghettis du grand Clint comme "Le bon, la brute et le truand". Et puis "Mon nom est personne, dans ma mémoire résonne".

Sans x...

Sans toi, les Romains auraient eu du mal à compter, les mathématiques seraient orphelins de leurs inconnues, point de film pornographique (ce qui ne serait pas un mal), point de polytéchniciens, point de mot pour désigner ce qu'on veut ou ne peut indiquer plus clairement.

Sans y...sans yoga...

De nombreuses personnes n'arriveraient pas à libérer leur esprit des contraintes du corps et à oublier le stress de leurs folles vies.

Sans z.... sans Zorro...

Sans toi, nous n'aurions pas en nous cette croyance qu'un justicier viendra toujours nous sauver et qu'il faut défendre les peuples opprimés contre les dictateurs et les étrangers.

 

Enriqueta

 

 

  Sans la lettre R :

Ses cheveux lissent et soyeux
Dissimulent ses épaules menues
Belle cascade à l'onde sinueuse
Châtains, ces filaments tendus.

S'en allant gaiement de bon matin
Le vent jouant dans sa toison
Elle chante et danse en chemin
Mélodie en sol, de sa composition

Chante belle dame, muse nouvelle
C'est le destin qui à toi m'a mené
Tous mes sens tu as mis en éveil
Et mon existence,plus jamais esseulé

Fée dans l'aube naissante
A l'élégance qui me séduit
Accepte ma main aimante
Et voyons où ce chemin nous conduit.

  Marie


Commenter cet article

Enriqueta 06/07/2009 09:07

Bravo à Douce Poésie et Marie.

scoobydu41 06/07/2009 15:42


oui


le..fou..du...Surprise..... Curieux.... c'est par ICI.. 04/07/2009 22:06

je suis bleufé par  tes poeme qui impose une lettre à ne pas métre ....Un grand bravo...Et avec le mot taille-crayon que peux tu faire...Bon wek end... a tous LORENT ET SES...2900 trésors

scoobydu41 06/07/2009 15:54


merci . A+