La surprise

Publié le par scoobydu41

Mamirene propose un nouveau jeu d'écriture. Pour voir son blog c'est ici

Écrire un texte qui commence ou finit par :
" Pour le bonheur de ceux que j'aime, je..."
Personnages : des jumeaux de 40 ans
Lieu : les caves d'un château
Situation : le portier a oublié ses clefs
Prénom : Francesca

Style : prose ou poésie
Consigne sauf pour la phrase imposée : ne pas utiliser le "je" pour le reste du texte.



La surprise

   "Pour le bonheur de ceux que j'aime, je ferai n'importe quoi" pensa Fred. Sa femme, Francesca, rêve, depuis toujours, d'habiter et de rénover un domaine.
   Fred et Denis, des jumeaux de 40 ans, ont décidé de lui faire la surprise d'en acquérir un pour son anniversaire. Cela fait plusieurs années qu'ils économisent et maintenant, ils peuvent se le permettre.
   Les deux frères en visitent plusieurs et se retrouvent devant les caves d'un château qui a retenues leur attention quand ils s'aperçoivent que le portier a oublié ses clefs. Ce n'est vraiment pas de chance pour eux. Les jumeaux n'ont pas du tout envie de reporter la visite à un autre jour et de risquer de perdre cette occasion aussi ils réussissent à convaincre le portier de retourner chercher les clefs.
   En attendant son retour, Fred et Denis en profitent pour échanger leurs impressions.
Au retour du portier, ils finissent la visite. Décidément ce château leur plaît beaucoup et ils décident de rencontrer le propriétaire pour parler de la vente.
   Au bout d'une heure les deux parties se mettent d'accord et la vente est conclue.Il ne reste plus que les démarches auprès du notaire pour que la vente soit officielle.
   Fred va enfin pouvoir réaliser le rêve de sa femme grâce à l'aide de son frère.

Publié dans Ecritures diverses

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Je ferai un texte demain. Bises. Violette
Répondre
S

J'irai te lire avec plaisir. A+


N
comme toujours j'aime beaucoup...Bravo à toi
Répondre
S

Merci à toi. A+


A
Vive la fraternité !!!
Répondre
S

comme tu dis et j'espère que cela me fera passer en privilège


L
 
Pour le bonheur de ceux que j'aime»,
Je veux enfin tout dire:
L'histoire de ces deux frères
Jumeaux de 40 ans et de cette femme
Francesca, une belle rousse.
C'était dans les caves
D'un château en ruine
Dont le portier aveugle
Avait oublié les clefs dans sa poche.
L'un s'appelait Jules
Et l'autre Jim et elle,
Les aimait comme une folle
Tous les deux et elle
Leur donna son âme
Et son corps encore
Et encore
Et de ce bizarre
Amour triangulaire
Naquit une petite fille
Avec deux pères.
Répondre
S

bel exercice, bravo!


~
J'admire chaque jour tes jongleries de mots Bravo
Répondre
S

Merci à toi et moi j'admire ton talent pour tes gifs. A+


L
mERCI POUR TES COMS.BISOUS
Répondre
S

de rien, c'est un plaisir


F
je suis plus matinale que toi apparement :-)allez au boulot!big bisous
Répondre
S

Je suis matinale mais j'ai d'autres choses à faire avant d'aller sur l'ordinateur, c'est pour cela que je programme mes articles. A+


F
voià une famille par laquelle je me ferai bien adopter moi :-)big bisous
Répondre
S

comme je te comprend. A+


F
Elle a bien de la chance, tous ses rêves réalisés...
Répondre
S

oui mais c'est de la fiction, on peut toujours rêver


L
Merci pour ton com chez moibisous
Répondre
S

 De rien,je passe régulièrement chez toi mais ne laisse pas toujours de messages


C
Très belle idée, acheter un château... Mais qu'y ferais-je dedans ? sourire.... Bonne journée Scooby !
Répondre
S

je suis sure que tu trouverai de quoi t'occuper


I
Belle performance !
Répondre
S

merci


L
Tu t'en très bien tiré; je vais essayer.BONNE JOURNEEBISOUS
Répondre
S

j'irai te lire avec plaisir. A+


A
Merci pour ton commentaire sur mon blog. Pour répondre à ta question concernant l'épilogue de mon texte (thème "derrière la porte"), j'ai bien peur qu'elle doive se contenter de vivre dans l'illusion afin d'échapper à la solitude. A moins q'un jour s'avance doucement un preu chevalier, franchissant lui-même la porte afin de venir la chercher. tout un programme !
Répondre
S

il faut y croire!